#151 10-07-2020 17:55:40

deucheman
Visiteur Assidu
Inscription : 11-12-2006
Messages : 986

Re : La mystérieuse Dyane jaune...

Ce post devenant foisonnant, je tente une synthèse de l'histoire de la Dyane jaune.. enfin des dyane jaune!  smile

Car oui, il en existe au moins deux!

Quelles sont ces dyanes?

La première, intérieur chiné rouge, capote blanche, est visible en couverture du "Agent Citroën 45", immat 413? UQ 75 :

agent_10.jpg

La deuxième, Dyane6, intérieur chiné gris, capote blanche, visible dans le dépliant et probablement sur la couverture du Double chevron n°14 de 1969, immat 2893 UQ 75 :

double10.jpg

Indéniablement ce sont des modèles 68, probablement produites en fin d'année modèle. Il est à noter que "UQ 75" est une série datant du milieu de l'anéne 1968 (dernier numéro de l'année 68 : 4558 VF 75)

La capote et les harmonies intérieures (gris ou rouge) indiquent clairement des dyanes blanches à l'origine. Pour autant, elles ont été entièrement peintes, et pas seulement l'extérieur. Sur cette photo on voit bien l'intérieur des portes jaunes:

a5mu10.jpg

Mais quel est ce jaune? Si on le compare au jaune des chevrons Citroën de l'époque, c'est très ressemblant. Il est fort probable qu'il s'agisse du jaune Service AC 323.





Quand apparaissent-elles?


La première apparition de la dyane jaune est dans le catalogue de l'AM 1970. Elle y apparaît entourée de joyeuse bande de jeunes :

14601410.jpg

14601411.jpg

Nous les retrouvons à l'automne 1968 (notez le cache calandre) dans le bulletin Agent Citroën 45. Elles servent à l'opération "jeunes au volant" mise en place par Citroën et Schell depuis quelques années déjà.

agent_10.jpg

L'une d'entre elles fait son retour à l'hiver 68/69 dans une série de photos illustrant les accords venant d'être signés entre Citroën et Fiat:

15198910.jpg

15198911.jpg

Je reposte l'analyse que j'avais faite à l'époque où Dany avait posté ces photos: 

Replongeons nous dans le contexte. En octobre 68 Fiat et Citroën signent des accords de coopération techniques, commerciaux et financiers. Le but est double: réduire les coûts et améliorer la diffusion de Citroën en Italie et de Fiat en France. Dès 69 Citroën distribue Autobianchi en France et Autobianchi fait de même avec Citroën en Italie.

Cette photo est très probablement une habile mise en scène illustrant ces accords. On y  trouve à l'entrée du tunnel du Mont Blanc côté italien un porteur badgé Citroën transportant des Citroën en Italie alors que sur la droite un porteur chargé de Fiat s'apprête à entrer dans le tunnel direction la France. Et les chauffeurs des deux marques se font de fraternelles salutations à l'occasion de cette rencontre "fortuite". Enfin, à l'époque, les voitures étaient acheminées par Citroën en Italie par train et non par la route.
Notons au passage que le porteur "Citroën" a été sur-badgé, la plaque émaillée recouvrant et obturant la calandre.

Les voitures sont également très intéressantes!
Côté Fiat, essentiellement des 500, une 850 spider et une berline blanche que je n'arrive pas à identifier (peut-être une fiat 130 à moteur 6cyl en ligne).
Côté Citroën 4 DS, une ami6, une Méhari et une Dyane. Pas de 2cv, cette dernière étant invendable en Italie (dépouillée, moche et plus chère qu'une Fiat 600 équivalente).
Bref, Citroën envoie en Italie du haut de gamme puissant et de haute technologie, Fiat envoie en France de la toute petite voiture et de la voiture plaisir bon marché. Pas de concurrence entre les deux!

Venons-en à la Dyane.
Selon le livre du Centro storico Citroën, "Citroën Dyane storia dell'auto in jeans", le jaune ne fut pas au catalogue Citroën Italie. Les Dyane y avaient les mêmes teintes qu'en France. Exit la piste d'une finition jaune/capote blanche spécialement italienne.
Aucune des voitures sur le porteur "Citroën" ne comporte les répétiteurs de clignos pourtant obligatoires en Italie. Bon, ce n'est pas un preuve, je vous accorde que la mise en conformité pouvait se faire en concession avant livraison au client.

Ma conviction est que cette photo est une mise en scène avec des véhicules choisis. Pourquoi la dyane jaune? Est-ce pour mettre en avant la nouvelle arrivée avec une couleur la faisant sortir du lot (comme la Méhari rouge)? Ou bien est-ce juste l'opportunité, les Dyane jaunes étant disponible au service publicité à ce moment là?
Mystère, mais une chose est sure, pas de Dyane jaune disponible en Italie en 68/69.


Dernière apparition de la jaune, en 1969, sur la couverture du Double Chevron 14. Cette photo est ici utilisée afin de mettre en avant la nouvelle motorisation de la dyane la rendant plus rapide (alors que dans la réalité cette dyane modèle 68 a encore le carburateur simple corps).

double10.jpg




Enfin, pourquoi ces dyanes?

Si on se replace dans le contexte de l'époque, le lancement de la dyane, sans être un four, n'est pas une réussite. En l'espace d'un an il y a eu 5 versions, trois motorisations et je ne parle même pas des différentes finitions ni de la valse des options. Bref, un beau bazar! Il faut alors refondre l'image pour le moins brouillée de ce modèle.
D'où une nouvelle cible: les jeunes, la dyane est la voiture de la jeunesse sympa et dynamique, ce qui n'apparaissait pas dans les catalogues de l'AM68 (regarder le catalogue de lancement, c'est d'un triste...). Dans ce contexte l'usage d'une couleur solaire et dynamique sert à rajeunir l'image d'un modèle qui a quelque peu manqué sa cible.

Ces voitures sont par la suite restées au service communication où elles furent réutilisées lors d'opérations promotionnelles durant l'automne/hiver 68/69.

@+

Dernière modification par deucheman (10-07-2020 18:00:23)


Dyane confort 67 rouge corsaire -> Cerise

Dyane6 74 ivoire borely -> Germaine

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans cette rubrique: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

[ Générées en 0.039 secondes, 8 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.53 Mio (pic d'utilisation : 1.67 Mio) ]