Annonce

📢 Les Adhésions 2023 sont ouvertes. - Formulaire d'adhésion

#1 18-11-2022 21:41:30

ChB
Membre DCF
Inscription : 14-11-2019
Messages : 54
Windows 10Firefox 107.0

Re-Présentation

Bonsoir à vous tous. Pourquoi "Re-Présentation"?. Car je me suis déjà présenté la semaine dernière par erreur dans la rubrique "présentation d'un véhicule". Cette fois, je pense m'être inscrit dans la bonne rubrique... Donc, je redémarre à zéro (Soyez indulgent si je me trompe encore...) : 

Bonsoir à vous tous et à vous toutes...

Je suis un visiteur assidu du Forum depuis quelque temps, originaire de Normandie. J'ai longtemps hésité à faire cette présentation car je ne suis malheureusement pas un « cador de la mécanique » ni « un cador de la tôlerie », mais il m'arrive quand même de mettre les mains dans le cambouis !. Plutôt que de tout massacrer au marteau et au burin, je préfère me limiter à faire ce que je sais faire, c'est à dire un entretien soigneux, des réglages « poil- poil » de ma « chariotte » et la « chasse à la rouille »  pour la conserver dans son bon jus d'origine. Je roule pas mal avec elle, et j'aimerais bien pouvoir « causer » de temps à autre avec vous... , si vous m'acceptez dans le forum ? ...

Je suis amateur des Citroën (1) depuis longtemps. Premier contact avec une Dyane en 1967 (ou en 1968, j'avais alors 20 ans, faites le calcul...). A l'époque, j'aimais bien la moto et les virées en France, mais j'aimais par dessus sut tout la haute montagne. Malheureusement la Honda 250XL Motorsport n’existait pas encore, ce qui aurait certainement changé beaucoup de choses... Quand le père d'un de mes copains m'a demandé de l'accompagner dans sa Dyane pour livrer des « poulets de Houdan », ce fut une grosse déception : la Dyane n'apportait vraiment rien de plus à la 2CV qui était intemporelle et qui était à l'aise partout,... et sa trop faible puissance ne me convenait pas.

Au printemps 1969, Citroën a sorti une Dyane 6,. J'ai pensé qu'avec 33CV, un hayon et son toit ouvrant, elle pourrait convenir à mes envies d'espace. A tort ou à raison, j'ai craqué. J'ai gardé ma Dyane 6 de 1969 à 1978. Elle m'a accompagné absolument partout, par tous les temps, sur tous les terrains et en toutes circonstances : travail, campagne, montagne,... même « au fond de la mer » pour aller à Noirmoutier ; pour aller au Bol d'Or, pour assister aux 24 heures du Mans, pour assister au « Moto-journal 200 » et y voir Giacomo Agostini,... et même pour tracter des copains à ski au bout d'une corde attachée au pare-chocs de la Dyane aux fins fonds de l'Auvergne (les voyages forment la jeunesse, n'est-ce pas Franzxxx ?)… Nous voilà donc 130.000 km plus loin, parcourus à 110 km/h sans broncher avec 6,5 litres d'essence aux 100km et  ½ litre d'huile aux 1000km (les premiers modèles en consommaient vraiment beaucoup, « signe d'un moteur qui dure », disait Citroën...), une soupape grillée (150 km sur une patte pour rentrer), un axe de pédalier cassé en plein retour de WE, réparé avec un tournevis, et quelques « gros » trous dans le plancher réparés avec de l'Isorel,...  et j'ai laissé la Dyane à mon père...

C'était une Dyane 6 « confort » blanc stellaire, intérieur bleu pétrole avec des contre-portes noires et en option, des « Tubul » à l’arrière, un lave-glace et un antivol, qui n'étaient pas de série. Il n'y avait ni rétro extérieur, ni ceintures de sécurité (des écrous étaient cependant prévus pour mettre des ventrales à l'avant), mais elle avait surtout une vraie banquette facilement réglable et ultra confortable à l'avant !  Ma Dyane 6 s'est rapidement transformée en « Dyane 9 » en inversant le « 6 », simplement pour « le fun », comme beaucoup l'ont fait. Le fin tissus chenillé bleu n'a pas tenu bien longtemps et je l'ai remplacé par un solide tissus d'ameublement bleu « cousu main » qui est resté intact jusqu'au bout de sa vie...

En 1986, après le décès de mon père, j'ai fait un dernier et super voyage à la neige à Arèches-Beaufort avec ma « 4 glaces ». Je m'étais promis de la refaire à neuf au retour, mais les années ont passées, les freins se sont bloqués et elle a fini de pourrir au fond d'un garage. Je m'en suis séparé bien plus tard la mort dans l'âme, faute de temps, et je la regretterais toute ma vie !

Des années plus tard, je me suis mis à regarder le forum du DCF et les petites annonces, mais aucune Dyane ne me convenait et je suis passé à autre chose...

En 2020, tout à fait par hasard, je suis tombé sur l'annonce d'une Dyane 6 à 15 km de chez nous ! J'ai attendu la fin du confinement pour aller là voir. C'était une mignonne petite Dyane 6 vert jade de 1981, cent pour cent d'origine, qui appartenait à la même famille depuis sa naissance et qui avait été soigneusement entretenue. Pas de rouille, tout l'historique était limpide sur Histovec, elle était faiblement kilométrée et elle roulait très bien. Ses propriétaires (qui sont devenus depuis nos meilleurs amis) souhaitaient qu'elle reste dans notre région... et nous avons fait affaire...

De retour chez nous, même si tout était à jour, j'ai préféré faire la révision complète de remise en route conseillée par Acasoviet. Tout y est passé : vidange-graissage, tous les consommables ont été changés, remplacement de tous les caoutchoucs, inspection et révision de la mécanique, nettoyage et inspection méticuleux de toute la caisse et du châssis, traitement au Rustol du peu de rouille superficielle qu'il y avait... Il me reste encore à régler les culbuteurs, à régler le régulateur qui charge vraiment trop (merci à Patrick, pour les conseils), à réviser le démarreur qui semble bien fatigué, à m'occuper des freins (dont l'entretien remonte à ???) et à changer la mousse des sièges qui part en poussière,... mais il me reste surtout à régler une agaçante fuite d'essence à froid quand je met le starter et à débloquer une bougie (merci à Patrick et à JiPé pour leurs conseils).  Selon les dates et les numéros, je pense que ma « chariotte » a été fabriquée à Vigo en mai 1981 : ses vitres sont « ibériques » et sa caisse a reçu un apprêt rouge (du Rustol CIP ?...).

Je suis vraiment très content de me retrouver au volant d'une Dyane, mais son évolution m'a un peu déçu par rapport à l'ancienne : la nouvelle fait « cheap » avec ses sièges avant séparés « collés-serrés » et ses accoudoirs « moelleux »,... mais je n'ai pas retrouvé le confort de la « vaste banquette » originelle, ni le comportement « impérial » des suspensions quand il y avait les 4 batteurs, et le moteur me donne l'impression d'être bien plus mou que sur la « 4 glaces » (la « chasse au Gaspi » n'y est peut-être pas pour rien),... Ce qui m'a agacé par dessus tout, ce sont tous les « bidouillages » dont Citroën l'a affublée : J'aimais bien l'originale qui utilisait des solutions techniques simples, astucieuses et épurées, mais les multiples modifications ont malheureusement dénaturées la tenue de route qui a beaucoup souffert des multiples « simplifications » ; le filtre à huile est incontestablement « un plus », sauf qu'il dégouline sur la gaine de refroidissement des freins à disques quand on fait la vidanges ; les espèces de machins en « fonte » qui servent à régler les sièges ou les verrous de la banquette arrière qui viennent du rayon bricolage du Roi Machin m'ont aussi vraiment déçu, etc. Les souvenirs ont la vie dure et je recherche toujours le starter en bas et à gauche du volant, quand je démarre !

Bon, je ne me suis probablement pas fait que des amis ce soir, mais j'ai compris que vous serez indulgents et que vous ne m'en voudrez pas trop d'être sincère. Je vous souhaite à vous tous et aux autres amateurs de « bonnes petites vieilles » dans leur bon jus d'origine, une très « bonne route ». Amitié et bonne soirée à vous !

Charles
(1) : mes préférées : une BX TRD de première génération (330 000 km) et une Xanthia Turbo D de première génération (450 000km), toutes les deux, malheureusement parties, faute de temps...

PS : Des photos vont probablement venir...

Dernière modification par ChB (19-11-2022 15:54:18)


Charles

Hors ligne

#2 18-11-2022 22:14:39

Dyaniste63
Secrétaire du DCF
Lieu : Auzat la Combelle (63)
Inscription : 21-07-2014
Messages : 9 883
MacintoshSafari 15.6

Re : Re-Présentation

Bienvenue parmi nous Charles

Hors ligne

#3 18-11-2022 22:35:44

ChB
Membre DCF
Inscription : 14-11-2019
Messages : 54
Windows 10Firefox 107.0

Re : Re-Présentation

Merci encore Thomas,
Ouf, je suis donc inscrit au bon endroit !........
Charles


Charles

Hors ligne

#4 06-12-2022 21:28:09

Gérard31
Membre DCF
Lieu : Toulouse
Inscription : 14-06-2022
Messages : 130
Windows 10Firefox 107.0

Re : Re-Présentation

Bienvenue charles...belle histoire racontée...je pense qu'on a eu une Dyane un jour...on y revient un jour!😀


Gérard de Toulouse
Ma présentation : https://forum.dyaneclub.fr/viewtopic.php?id=15412
Présentation et restauration de ma LadyBlue : https://forum.dyaneclub.fr/viewtopic.php?id=15416

Hors ligne

#5 07-12-2022 00:36:03

jycy
Membre DCF
Lieu : Bonny sur Loire (45)
Inscription : 20-05-2017
Messages : 990
Windows 10Chrome 108.0

Re : Re-Présentation

Bienvenu Charles,
La dyane, voiture utile qui devient au fils des années, un amour de voiture.
Les souvenirs sont tenaces, meme si parfois notre cerveau les enjolives un peu.
En esperant voir ton bolide bien vite en photo.


Dyane 6 de 1974 restauration complète terminée 03/2019
Dyane 6 de 1972 dans son état d'origine non roulante

Hors ligne

#6 07-12-2022 06:35:55

Drel37
Visiteur Assidu
Lieu : Tours (37)
Inscription : 14-10-2020
Messages : 181
MacintoshSafari 16.1

Re : Re-Présentation

Bonjour Charles,

Belle présentation ! Quelle expérience et quelle passion. Bienvenue sur le forum et au plaisir de te lire.

A+


Dominique
Acadiane AYCD d'août 1985

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans cette rubrique: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

[ Générées en 0.054 secondes, 7 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.58 Mio (pic d'utilisation : 1.7 Mio) ]