#1 15-12-2006 00:25:06

Kash
Membre DCF
Lieu : Vendée
Inscription : 05-12-2006
Messages : 1 155

Faut bien commencer quelque part...

Salut à tous,

Vu que cette partie du forum ne bouge pas tellement, je vais en profiter pour vous parler un peu de l'histoire que "ma" Dyane.

Si, si , rappelez vous, elle est d'octobre 67, et figurez vous qu'après un vrai travail de policier (même certaines préfectures ont été sympa), j'ai réussi à identifier l'ensemble des propriétaires depuis sa mise en circulation.

Donc, en 67, un directeur d'école de Semussac (charente) achète ce petit bijou. il va la garder pendant 3 ans, jusqu'en 1970. Ce brave homme n'étant malheureusement plus de ce monde, j'ai quand même retrouvé son fils et sa femme qui habitent maintenant en Corse. Son fils, Jean-François a été un peu abasourdi lorsque j'ai pris contact avec lui, puis une fois la surprise passée, il m'a un peu raconté les souvenirs qu'il avait de cette voiture. En fait, le père, deuchiste convaincu, n'avait eu que des 2cv jusqu'alors. Mais dès que la Dyane a été disponible, il en acheté une aussi sec. Il n'a pas fait beaucoup de kilomètres avec elle, et il semble qu'elle ait été choyée pendant cette période. Jean-François, lui-même passionné de Deuch, en possède plusieurs (6, je crois), et attend sa prochaine retraite pour les reconditionner. Nous avons espoir de nous rencontrer à l'occasion d'une manisfestation nationale. Lorque je lui ai envoyé quelques photos, sa femme a pris contatc avec moi pour me dire que son mari avait été très émus de revoir cette voiture et qu'elle m'aurait volontier fait une proposition d'achat, si la distance qui nous sépare n'était pas aussi grande (Vendée/Corse, ça fait une virée..., et puis, pas sûr que j'aurais accepter !!!!!).

La Dyane n'a pas été bien loin ensuite, puisqu'elle a été revendue à une institutrice de la même école. Par contre, celle-ci l'a conservé jusqu'en 1994. Et oui, elle a gardé sa voiture pendant 24 ans. Ca ne court plus beaucoup les rues, une fidélité pareille. De la même manière, il semble d'après ce que j'ai pu en apprendre, qu'elle n'ait pas fait beaucoup de kilomètre avec.

Puis notre institutrice a offert la Dyane à sa petite-nièce, dont j'ai pu faire la connaissance par téléphone ;  Elle m'a raconté qu'elle se souvenait que sa grand-tante l'avait emmené passer son bac avec notre brave Dyane. La voiture n'a servi que de second véhicule à sa famille. Elle l'a ainsi conservé pendant trois ans (On est en 97, notre Dyane a alors 30 ans)

Elle sera donc revendu à un chasseur charentais, qui va la remettre un peu en état pour s'en servir lors de ses parties de chasse (peinture neuve mais malheureusement pas de la teinte d'origine, freins, plus quelques bricoles).

Il la revend en 2004 à un jeune homme qui veut la remettre à neuf. Malheureusement, ce jeune doit déménager peu de temps après l'achat et ne dispose plus de place nécessaire pour réaliser son projet. Il la remet donc en vente et c'est là que j'interviens en Novembre 2005.

Voilà ce que j'ai pu glaner à ce jour. Jean-Fançois et la petite-nièce m'ont promis qu'à l'occasion, et s'ils en retrouvaient, ils me feraient parvenir des photos des différentes époques de ma Dyane? Ce serait vraiment génial.

Voilà donc une partie de l'histoire de ma Dyane d'octobre 67.
Je ne sais pas si ce post à vraiment sa place ici, mais ça m'agaçait de voir cette rubrique vide.

A+

Kash


Acadiane "Reise Ente" évocation de 1982, Ami8 de 1970, Xantia 1.8 16V de 1999,
Ex proprio d'une Dyane 6 de 1969 et d'une Dyane 425 de 1967.

Hors ligne

#2 15-12-2006 11:40:28

Acadiane2cv
Visiteur Assidu
Lieu : 51
Inscription : 08-12-2006
Messages : 373
Site Web

Re : Faut bien commencer quelque part...

Bravo Kash et beau travail d'investigations....
Pour la mienne c'est simple, la ville de reims achète ce véhicule pour surveiller les pistes de l'aérodrome de Reims-Prunay(51). Les employés municipaux optent pour une décoration à gros damiers noirs et jaunes réglementaires (beau travail de découpe). Ornés d'un gyrophare orange et d'un gros extincteurs rond, elle est mis à la réforme en 2000. Elle est remplacé par un Citroen Berlingo peint dans les memes couleurs. "Reprise 5000" mon acadiane était destiné à la casse. elle a tout de même été acheté par un négociant en véhicule d'occasion à REIMS qui s'en est servi quelques mois pour promerner ses chiens dans les bois. Malheureusement, il a mis tous les équipements spécifiques à la poubelle. N'ayant pas passé le Ct pour pneus lisses, il l'a lachement abandonné dans le fond de son parc de véhicule d'occasion. Passan par là, je me suis arrêtéé et je l'ai acheté.
Malheureusement, en revenant de la rencontre nationale de LIT ET MIXE, un orage de grêle est tombé dans ma commune. Des grelons gros comme la paume de main. il ya maintenant quelques bosses.
J'ai essayé de prendre contact avec diiférentes personnes sur REIMS pour avoir quelques photos d'époque mais rien, toujours rien. N'étant plus de la region, j'attends d y aller en acadiane pour qu'elle retrouve ses pistes herbeuses !!!


Acadiane 1983 - véhicule de piste de l'aérodrome de Reims-Prunay (51 - France)
Voyage au maroc "deuchatlas" en  2007 - L'Albanie en 2011 !
suivez les aventures de l'acadamié sur le blog : http://acadiane2cv.wordpress.com ou sur facebook : http://www.facebook.com/follow.it et enfin sur twitter : @acadamie

Hors ligne

#3 10-01-2007 13:17:55

amandine
Visiteur Assidu
Lieu : HEROUVILLE SAINT CLAIR
Inscription : 28-12-2006
Messages : 979

Re : Faut bien commencer quelque part...

Bonjour Kash !
Bravo pour tes recherches de policier ! sur le terrain, comment t'y es tu pris ?Les démarches administrative ? L'amorce avec les précédent proprios ?
J'ai acheté derniement une belle Dyane6 (Myosotis) de juin 1978 . Je ne connais rien de son passé . La seule explication que j'ai ; pour expliquer son le fait qu'elle n'est que 66 000km & qu'elle soit comme neuve ; c'est qu'elle ne sortait que s'il faisait beau {dans le Calvados !} et qu'elle serai passé entre des mains de soigneux .
Merci d'avance .

Hors ligne

#4 10-01-2007 17:01:58

BernardC
Membre DCF
Lieu : Hesdin 62
Inscription : 27-12-2006
Messages : 149

Re : Faut bien commencer quelque part...

Bonjour à toutes et tous et mes meilleurs voeux... pour les personnes mais aussi pour nos délicieuses automobiles (ben si, quoi ! La Dyane, c'est bien une automobile à moteur thermique, non ??? !!!) adorables, passionnantes, parfois "chiantes", fragiles et solides à la fois, uniques en leur genre, etc...

Ma Dyane ? Née en aout 1973, en Belgique, à Verviers où, bien que française, résidait ma famille depuis 1931.
Or, un jour, il s'est agit d'ôter à mon vieux grand-père, François de son prénom, les clés de sa Ford Taunus qu'il s'obstinait à conduire de la même manière que sa voiture précédente, une Mercury (21 CV fiscaux, 21 litres au 100, ... sais plus combien de cylindres en ligne !) qui me faisait rêver (morte à la casse !) ; le grand âge l'avait atteint et la sauvegarde des autres automobilites valait bien que le cher grand-père...quittât la piste !

Son industriel de beau-frère était épris de la Deuche et l'utilisait volontiers plutôt que sa Rolls (ben oui, c'est comme ça...c'est dire le charme naturel et supérieur du bicylindre !!!).
D'un naturel généreux, le dit beau-frère (hélas décédé !!!) faisait de temps en temps cadeau d'une Deuche qui à son filleul de neveu, qui à sa nièce préférée... et fit cadeau d'une Deuche puis, plus tard, d'une Dyane, à la fille ainée de François, Angèle, qui résidait sous le même toit, à condition donc que François (80 ans à l'époque, je crois) ne touche plus jamais un volant (...de voiture, voyons), Angèle pouvant alors, pour les petits parcours, jouer le transporteur (ou le taxi, si l'on préfère) de son père et de sa mère.

Cependant, Angèle "roula" peu : 35.000 km en 33 ans...; conduire une voiture, même une Dyane, n'était pas son loisir préféré et de par leur grand-âge, ses parents n'appelaient pas à de très nombreux déplacements.
Pour l'anecdote : Angèle nous a fait rire en plaisantant sur le gabarit du passager François qui ne facilitait pas la manipulation du levier de vitesse de la Dyane (surtout pour la 1ère et la 3ème !!!) !

Mais Angèle a aujourd'hui 85 ans ; elle ne conduit pratiquement plus depuis cinq ans et ses dernières manoeuvres lui ont valu d'égratigner un jour l'aile avant gauche, un autre jour l'aile arrière, etc.. Bref, à l'été 2006, Angèle se décida à se séparer de sa belle bicylindre... et je fus l'heureux élu récipiendaire parmi nombre de ses neveux qui, comme il se doit, lorgnaient tout comme moi l'honorable véhicule !

Par la canicule d'un jour de juillet 2006, je ramenai miss Dyane du 95 à Roubaix... 180 km d'autoroute après un plein de SP 98 + additif.
Le frère d'Angèle, connaissant la mécanique m'avait prévenu : ne dépasse pas le 90 km/h... !
Ouais... mais miss Dyane s'envolait toute seule... le pied à peine posé sur l'accélérateur, le compteur appelait le 95 km/h sans effort... J'en étais étonné, avec l'impression de n'avoir enclenché que le premier corps du carbu !
Et si j'appuyais davantage ? Allez ! 100 km/h, juste pour voir... Merveille... 100 km/h sans effort apparent !
Aux alentours d'Amiens, je tentais le 110 km/h, dépassant allègrement les caravanes... ! Joie !!!
Et joie d'autant plus que je n'avais pas débâché, malgré la grande chaleur de ce jour là... et qu'en réglant bien les ouvertures de fenetres et des aérateurs (et éviter qu'ils ne "sifflent" !), j'étais parfaitement ventilé et ne souffrais nullement de la canicule ! Aaaaah ! Brave et merveilleuse miss Dyane !

Aux alentours d'Arras, me disant que la miss était bien chaude (la miss Dyane, ...hé... ho... !), j'ai voulu tenter le 120 ... et... 130... (au compteur, "qu'est-ce tu crois ?" !) : no problem ! Re-joie !

Arrivé chez moi, tout heureux, vraiment heureux, je fis le tour du véhicule, (sachant que le contrôle technique venait d'être effectué et que le contrôleur a été étonné du bon état)... : chassis blacksonné d'origine, mais nombreux points de rouille sur la carosserie, un phare disant zut à l'autre (dommage que les phares soient supportés par les ailes, contrairement à ce qu'il en est sur une Deux pattes !), ailes à refaire, quelques déchirements du skai marron de la banquette avant (recouverte d'une couverture), rails de banquette déformés (c'est que le François faisait son poids, indéniablement !), ceintures de sécurité d'origine et PAS à enrouleur (galère... et dire que je viens d'en donner une paire, comme neuves), rouille alarmante de la barre métallique supportant les charnières du hayon et joint laissant passer la pluie (j'y remédie temporairement par du scotch large),  câble de commande de l'ouverture des trappes de chauffage... cassé (quelle barbe pour en retrouver un !), capote "vernie" en plusieurs endroits pour assurer l'étanchéité en cas de pluie... et trois voyants sous les yeux du conducteur : freins (ou huile ?), batterie et grands phares (grands phares : rions !), plancher impeccable mais points de rouille au bord du plancher du coffre, pneus pratiquement neufs... et un klaxon parfait, d'origine au ton sublime...!!!

J'oubliais de préciser : embrayage centrifuge.

Bon.... On arrête là le bavardage pour ne pas vous lasser davantage !  Mais ça fait tellement plaisir de parler de sa Dyane et de lire les histoires des autres, non ??? !!!

Alors, vous, autres bavards dynanistes, racontez aussi, ... non ? !!!

Bien cordialement à tout le monde !

Et au cas où ma signature ne se ferait pas correctement, je la précise ici : "to bicylindre or not to be" !

Dernière modification par BernardC (10-01-2007 17:09:38)


Dyane 6 - AYCB - 06.08.1974 - emb. centrifuge - beige vanneau - belge -
LOMAX 1986 (602 cm3, installé sans ventilo)

To bicylindre or not to be !

Hors ligne

#5 10-01-2007 21:01:24

Kash
Membre DCF
Lieu : Vendée
Inscription : 05-12-2006
Messages : 1 155

Re : Faut bien commencer quelque part...

Pour Amandine :
La recherche s'est faîte en remontant au fur et à mesure les proprios dont je connaissais le nom. Puis, lorsque j'ai eu un blocage, j'ai écris à la préfecture de la dernière immatriculation connue qui m'a gentiment donné des infos sur le proprio précédent. Avec ce nom, j'ai attaqué par l'annuaire du département présumé de ce proprio. J'ai fini par le retrouver et fait aboutir mes recherches avec les infos qu'il m'a lui même donné. Quant au tout premier proprio parti s'installer en Corse, et dont je n'avais pas l'orthographe exacte, et bien encore l'annuaire et en avant les appels.
La prise de contact avec chacun s'est faîte tout simplement en leur expliquant l'objet exact de mon appel, et lorsqu'ils se rendent compte de tes motivations, les infos et les anecdotes arrivent toutes seules. Voilà, tout simple.

Pour Bernard :
J'ai tout particulièrement apprécié ton commentaire, je dirais presque ton roman, ca se lit tout seul. Très sympa.

A+

Kash


Acadiane "Reise Ente" évocation de 1982, Ami8 de 1970, Xantia 1.8 16V de 1999,
Ex proprio d'une Dyane 6 de 1969 et d'une Dyane 425 de 1967.

Hors ligne

#6 28-03-2007 13:37:22

bod
Visiteur Assidu
Lieu : cambrai 59
Inscription : 25-03-2007
Messages : 140

Re : Faut bien commencer quelque part...

bonjour à tous,

A mon tour!
Quand un de mes collègues de travail m' a parlé d'une dyane que sa voisine avait dans son garage, je n'ai pas été interessé plus que ça.
Il m ' a dit qu'il avait toujours connu cette voiture. Cet ami avait alors plus de 30ans . 
Il faut dire qu'à l'époque J'étais comme beaucoup de gens, je considerais la DYANE comme un "sous produit de la 2CV" (veuillez m' excuser pour ce therme) .
2 ans ont passé. J'ai été muté dans une ville voisine. 6 mois après mon départ le collègue reprend contact avec moi,il me dit que sa voisine est décédée depuis peu et que la DYANE est à vendre. ( Merci Jean Charles).
Je me rend donc près de bethune dans le 62 .
Quand le garage s' ouvre je vois une DYANE bleu clair qui à l'air en bon état. Elle est recouverte de poussière.
Je la sort et quand j'ouvre le capot; SURPRISE!!!!!!  Mais qu'est ce donc ce moteur si petit?
La voiture est en bon état, elle n'a que 52000KM . Les ailes arrières ont souffert, elles sont rabottées.  Il faut dire que quand on veilli , la vue baisse.
L ancienne propriétaire avait acheté sa voiture neuve, dans les Ardennes, à son fils qui était concessionnaire CITROEN .
A son volant elle ne faisait que des petits parcours  dans le secteur de sa résidence.
Je possède ma voiture depuis 6 ans . Je l'ai remisée chez moi.
J'ai restauré depuis plusieurs 2CV, et ma DYANE bleue de 1981 (celle qui ira à EGLETON).
Dans mon entourage dès que je parle de mes DYANES, personne ne comprend pourquoi, moi qui aime les 2CV, je possède ce modèle.
Même ma femme les trouve "MOCHES".
Et j'apprend que cette année on va fêter les 40ANS de MISS DYANE.
Bon sang, mais c'est bien sur, ma viellle dame a 40ans cette année!
Alors je vais la sortir de son sommeil, il faut qu'elle reprenne la route pour REINS et SAINGHIN EN WEPPES qui se trouve non loin de chez moi.
Elle ne sera peu être pas peinte, mais elle sera parmis ses soeurs. 
Je m'excuse auprès d'elle de l'avoir délaissée durant toutes ces années.
ET UN GRAND MERCI à vous tous qui me prouvez votre attachement à ce modèle.
Je me sens maintenant moins seul.
A bientot.


Didier
1 Dyane de 1967 1 Dyane6 de 1969  1 acadiane de 82

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans cette rubrique: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

[ Générées en 0.072 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.58 Mio (pic d'utilisation : 1.66 Mio) ]